Les canaux de recherche des travailleurs locaux et étrangers

Pour rejoindre les bons candidats, encore faut-il mobiliser les bons outils. Et pour cela, il convient de connaître le fonctionnement de ces derniers dans leur processus de recherche, afin de cibler ses canaux.

Au Québec, il n’existe pas une façon unique de chercher un emploi, et les travailleurs étrangers comprennent rapidement qu’il leur faut multiplier les canaux pour se faire remarquer — et se démarquer : réseautage et rencontres d’information, voyages exploratoires, réseaux sociaux, ou encore les traditionnelles réponses à annonces d’offre d’emploi, qui sont encore très utilisées dans bon nombre de pays, et qui constituent un mode rassurant de premier contact pour des travailleurs étrangers que le seul usage du français peut rendre fébrile.

Les sites publics

Au niveau provincial :

Au niveau fédéral :

Les sites privés

Les sites généralistes :

Les sites spécialisés :

Les moteurs de recherche d'emplois

 

Autres pages sur le même thème
Place aux jeunes en région

Les 18-35 ans ont leur allié vers les régions.

La francisation au cœur de la politique d’intégration des personnes immigrantes

Bien souvent, la maîtrise de la langue est un facteur d'intégration supérieur aux compétences.