Le conseiller du MIFI remplace-t-il le représentant autorisé en immigration ?

Il est important de bien comprendre la différence entre le conseiller en immigration régionale et en recrutement international, qui relève du MIFI, et la personne rémunérée autorisée à vous conseiller et à vous représenter, vous ou votre salarié étranger, dans les démarches d’immigration ou de citoyenneté. Un conseiller en immigration régionale ou en recrutement international n’est pas un avocat, un notaire, ou un consultant en immigration inscrit au Registre québécois des consultants en immigration.

Pour commencer, le conseiller du MIFI ne peut pas vous représenter, vous ou le travailleur étranger. Il est une source officielle d’information, en temps réel, sur les règles d’embauche d’un travailleur étranger. Il est aussi un facilitateur dans l’identification de ressortissants étrangers (voir Chapitre 3), ainsi qu’un relais vers l’écosystème de ressources tierces, réparties sur l’ensemble du territoire.

Un représentant rémunéré autorisé, en plus de vous conseiller, va pouvoir conduire l’ensemble des démarches et procédures d’immigration en votre nom ou celui de votre salarié. Sa prestation de services s’arrête là. En outre, il n’est pas la source, mais plutôt un interprète de la réglementation en vigueur en matière d’immigration.

Autres pages sur le même thème
EIMT : les coûts et les délais

Une demande d'EIMT s'anticipe - et a, naturellement, un coût pour l'employeur.

Les canaux de recherche des travailleurs locaux et étrangers

Pour rejoindre les bons candidats, encore faut-il mobiliser les bons outils.