Le travail d’Emplois en régions et de ses partenaires

Le trio d’organismes montréalais composé de l’ALPA, du PROMIS et du Collectif, s’occupe d’accompagner les personnes immigrantes intéressées à travailler dans l’une des régions du Québec. En 2019, près de 600 ont été ainsi « régionalisées », sans compter les conjoints et les enfants.

Si le travail de ces organismes s’arrête après le déménagement du travailleur et de sa famille et que la rétention ne fait pas partie de son mandat, les conseillers d’Emplois en régions font tout de même un suivi d’intégration du travailleur étranger.

Ils travaillent en collaboration totale avec l’initiative Un emploi en sol québécois, qui leur fournit les postes à pourvoir dans 8 régions de la province, à ce jour.

Les organismes de régionalisation sont importants pour les entreprises en région, car ce sont eux qui orientent les travailleurs étrangers, et participent au bon déroulé du processus de relocalisation intérieure. Un bon départ augure une bonne expérience.

Plus d’information : emploisenregions.ca

Autres pages sur le même thème
Le système de Classification nationale des professions

Les emplois au Québec sont classés selon 5 catégories de compétences, qui seront susceptibles d'avoir un impact sur le projet d'immigration d'un travailleur étranger.

Place aux jeunes en région

Les 18-35 ans ont leur allié vers les régions.