Les programmes gouvernementaux de francisation

francisation entreprises cours

L’amélioration des perspectives d’intégration sociale et professionnelle des personnes immigrantes sur le long terme passe nécessairement par l’apprentissage du français. Il en va autant de l’intérêt de ces personnes que de celui de leur société d’accueil, en particulier des entreprises qui les emploient.

En milieu de travail, une bonne connaissance du français est essentielle pour des raisons économiques, afin d’assurer une bonne communication entre le travailleur étranger, ses collègues et ses supérieurs, mais aussi pour garantir la santé et la sécurité de tous, car des consignes peuvent être mal comprises.

C’est la raison pour laquelle le MIFI a mis en place, en 2019, une série de mesures visant à inciter les personnes immigrantes à apprendre le français. Trois axes ont ainsi été privilégiés, sous conditions :

  • l’amélioration et l’harmonisation de l’offre de services gouvernementale en matière d’apprentissage du français ;
  • la bonification des allocations de participation et de frais de garde,
  • l’ouverture des services de francisation à un plus grand nombre de personnes

En outre, l’accès aux services de francisation a été élargi aux personnes admises au Québec depuis plus de 5 ans et aux travailleurs et aux étudiants étrangers temporaires de même qu’à leur conjointe ou conjoint et leurs enfants à charge de plus de 16 ans.

Les personnes immigrantes peuvent suivre gratuitement des cours de français offerts par le gouvernement du Québec, à temps complet ou à temps partiel. Ces cours peuvent aussi être donnés en classe, en ligne ou en milieu de travail. Des cours spécialisés par domaine d’emploi sont aussi offerts : santé et soins infirmiers ; génie et sciences appliquées ; administration, droit et affaires ; tourisme et commerce.

Pour plus d’informations sur ces mesures : quebec.ca/education/apprendre-le-francais

Autres pages sur le même thème
Accompagnement Québec, un service pour les personnes immigrantes

Accompagnement Québec, un service direct et gratuit de soutien aux personnes immigrantes et de suivi de leurs démarches d’intégration.

Le conseiller du MIFI remplace-t-il le représentant autorisé en immigration ?

Éviter la confusion entre conseiller en immigration régionale et représentant autorisé, c'est comprendre comment bien actionner l'une et l'autre de ces ressources.